VOYAGES : Pourquoi j’aime la Thaïlande

J’ai été régulièrement contactée par des proches et des connaissances pour des informations et des conseils concernant les voyages en Thaïlande, des conseils pratiques ou d’itinéraires. Et je me suis dit, pourquoi pas un article sur le sujet pour vous partager les raisons qui me font revenir ici régulièrement. Je suis sur-place, l’inspiration est facile, et c’est aussi le début de la saison touristique ici.

C’est un pays que j’ai découvert il y a treize ans maintenant et qui est cher à mon cœur aujourd’hui. Pour qui n’a jamais encore tenté de voyage aventureux et lointain c’est une destination idéale pour beaucoup de raisons.

DÉPAYSEMENT ET DIVERSITÉ

Voyager, c’est entre autre partir à la découverte et s’ouvrir à d’autres cultures, d’autres paysages, et d’autres modes de vie. L’Asie du sud-est, et la Thaïlande en particulier sont des destinations parfaites pour ça.

Un climat tropical avec des températures agréables toute l’année, avec deux saisons. La saison sèche de novembre à juin avec parfois de très fortes chaleurs. Et la saison humide avec la mousson de juin à octobre ( elle n’est pas toujours répartie de la même façon selon les régions de Thaïlande ) . Et en montagne dans le nord du pays la fraîcheur est au rendez-vous, surtout la nuit. Dans l’ensemble c’est un climat agréable. Bien loin de la grisaille et de la froide humidité qui nous envahit en France parfois pendant des semaines !

La nature y est splendide. Avec une végétation luxuriante, des montagnes impressionnantes, ou des plaines de rizières. Lacs , rivières et cascades sont très prisés même par les locaux. Et que dire des plages et îles du sud du pays qui sont autant de paysages de cartes postales .

Le dépaysement culturel est assuré. Du mode de vie local où en ville comme en campagne la vie s’agite dès les premières lueurs du jour. A savoir qu’en zone péri – équatoriale le jour dure de 6 heures du matin à 18 heures environ, sans trop de variations sur toute l’année. De bon matin les thaïlandais sont actifs et occupés.

L’architecture religieuse Thaïlandaise

C’est un pays en majorité bouddhiste, et la religion comme les anciennes croyances animistes sont très présentes dans le quotidien des thaïs. L’architecture religieuse est omniprésente avec ses temples et ses Bouddhas, tout comme les petits autels aux esprits et aux anciens très présents chez les particuliers, dans la nature, ou même dans les lieux publics ou les commerces. Les amateurs du genre seront gâtés. Et il est très facile de partager avec les gens sur le sujet. Ils vous parlent aisément de leurs pratiques religieuses ou de leurs superstitions.

La cuisine est aussi d’une richesse et d’une variété folle. Elle est disponible à tous les coins de rue ! La street food est merveilleuse et parfumée, il faut se laisser tenter en mettant de côté notre façon de manger et nos standards alimentaires bien entendu, pour pouvoir profiter pleinement sans à-priori. Les locaux mangent beaucoup à l’extérieur ( ou à emporter) dans la rue, sur les marchés du soir ou dans des food-court, genre de cafétérias dans les centres commerciaux des grandes villes . C’est une cuisine assez saine , et il est facile de manger végétarien, même en le demandant. Bien entendu la mal-bouffe s’est bien implantée, fast-foods, chips et sodas commencent d’ailleurs à faire des ravages sur la population.

Une cuisine très variée et raffinée

Il est possible de faire une foule d’activités pendant un séjour là bas. Découvertes, randonnées et trekkings. Des Sports variés, déjà le sport national qu’est la boxe thaïlandaise ou muay thaï. Il est facile de trouver des clubs , il y en a partout. Assister à des entraînements ou des compétitions, mais également pratiquer, ne serait-ce que quelques entraînements pour essayer ( si je l’ai fait, tout le monde peut le faire! ). Les sports et activités aquatiques sont très accessibles ; canoë, kayak, plongée ( de nombreux clubs certifiés PADDI dans la plupart des îles ) . Les parcs en ville disposent de pistes de footing, de sites de musculation et de culture physique, et bien souvent ils s’animent de cours collectifs de Zumba ou de thaï chi . Les thaïlandais pratiquent sans complexes et à tous les âges. Les studios de yoga sont nombreux ( surtout à Chiang Mai et sur l’île de Koh Phangan ) , mais bien souvent à l’initiative d’occidentaux autant le dire. Et que dire des activités et cours de tous styles ; tissage, cuisine, massage ( le Nuad Thaï est très ancré dans la culture ) , … Tout le monde trouvera à son goût des choses à expérimenter, avec toujours la facilité d’accès caractéristique de ce pays. Il suffit de demander si c’est possible de participer ou d’essayer, et c’est souvent le cas.

Installations sportives en libre accès très courantes

LA FACILITÉ

C’est un pays où il est facile de voyager. On peut changer de l’argent aisément. Et les distributeurs de billets de banque sont très accessibles ( attention toutes fois aux commissions de change ). Pas de problème pour se nourrir . Les transports sont très bien organisés, que ce soit les services gouvernementaux ou les compagnies privées, se déplacer en Thaïlande est très facile. Même si dans des endroits reculés c’est moins immédiat que dans les villes, ça reste gérable. Bus, minibus ou trains, bateaux et ferry ; le maillage du pays est impressionnant. Les lignes aériennes internes également peuvent être intéressantes si le temps vous manque.

Bus grandes lignes à la gare Mochit de Bangkok

Les thaïlandais parlent peu ( et mal ) anglais dès qu’on s’éloigne des sentiers battus et des zones touristiques , mais ils sont assez communicatifs, curieux et attentionnés. Malgré quelques malentendus on peut toujours se faire comprendre. Apprendre et utiliser des petits mots du quotidien et les politesses sont très utiles et facilitent les relations. On dit que c’est le pays du sourire, c’est peut-être un cliché, mais ce qui est certain c’est qu’à sourire soi-même on se facilite beaucoup la relation avec les gens. Personnellement je trouve que les gens sont très amicaux.

Je me suis sentie très rarement en insécurité dans ce pays. Dès lors qu’on respecte les règles élémentaires de sécurité et de bon sens il n’y a pas de raison que des problèmes surviennent. Comme partout il peut y avoir de la criminalité, du vol, et des arnaques. Ne pas hésiter à demander si tel ou tel endroit est « safe » auprès de votre hébergeur. Ne pas laisser traîner des valeurs, ne pas être trop dénudé quand l’endroit ne s’y prête pas… bref du bon sens. C’est un pays où l’on croise beaucoup de voyageurs, en famille aussi, avec des enfants en bas âge, des voyageurs solos et même des filles. Pas de soucis ni de stress ( moins que dans certains quartiers parisiens ! )

Les logements sont très variés et accessibles. Personnellement je réserve rarement. Dans les endroits très fréquentés il y a tellement de choix que si un établissement est complet, le suivant aura une solution pour vous. Dans certains endroits plus isolés ou à certaines occasions ( fêtes religieuses, festivals en tous genres ) il est peut-être parfois nécessaire de se renseigner à l’avance. Mais avec des sites comme booking.com c’est chose facile. Par contre j’ai remarqué que les prix étaient parfois moins chers directement sur place.

Raft-house, hébergements flottants sur la Rivière Kwaï

En ce qui concerne la santé, c’est une région où il n’y a pas de problème particulier. Prendre des renseignements sur le site de l’Institut Pasteur un peu avant votre départ, et avoir les vaccins de base à jour est primordial . Une consultation avec votre médecin habituel pourra vous orienter avant votre départ. La protection contre les moustiques est importante ( pas trop dans les grandes villes ) . Même si le paludisme ne persiste que dans les zones frontalières ( Cambodge, Laos et Birmanie, autant dire tout autour ! ) , la dengue peut être présente sur tout le territoire . Évitez au maximum les moustiques est important surtout au crépuscule, ou lors de séjour à la campagne ou en jungle.

Les intoxications alimentaires peuvent arriver, les règles d’hygiène de base sont une évidence. Comme de se laver les mains. Mais Je les ai plus souvent croisées avec de la nourriture occidentale d’ailleurs. Cependant les ressources en santé sur place sont accessibles, il y a des pharmacies partout. Ils sont de bons conseils, et peuvent aussi vous orienter si un problème nécessite une consultation. Il faut quand même prendre quelques précautions et une petite pharmacie de base avant de partir. ( une assurance est bien entendu une nécessité ) .

Cette facilité à voyager est un avantage par rapport à certaines destinations qui nécessite beaucoup plus de préparation, si on voyage seul bien entendu ( vous ne m’entendrez sûrement pas parler de voyage organisé ici ) . Pour moi c’est plus facile même de voyager en Thaïlande qu’en France. Là bas tout est toujours possible, il y a toujours une solution et vous trouverez toujours quelqu’un pour vous aider.

LE BUDGET

Une des raisons, et non des moindres, qui peut motiver un séjour en Thaïlande c’est le budget. Certes le prix du billet d’avion n’est pas négligeable, mais il reste cependant abordable. Il faut prendre le temps de comparer et s’y prendre à l’avance pour bénéficier de bons tarifs ( de 300 € à 800 € selon les périodes et les compagnies ) . De très bons tarifs sont proposés en dernière minute également, mais c’est un pari parfois difficile à faire quand on a des contraintes de temps , ou pour un voyage en famille.

L’hébergement est très diversifié et du coup les prix le sont également. Une chambre double dans une guest house modeste peut valoir moins de dix euros, et de très bonnes prestations peuvent être payées à partir de 15-20 € ( avec climatisation et piscine ) , au delà de 50 € on est déjà grand luxe ! Il y a du choix pour tous les goûts et tous les budgets. Je vous renvoie sur L’article « se loger en guest house ».

Les transports collectifs sont bon marché. De quelques centimes pour les bus locaux à 15-20 € pour des longues distances. Le train a des tarifs très raisonnables et les lignes aériennes intérieures sur les villes principales proposent des prix intéressants sur des compagnies low-cost ( 30 € à 50 € pour un Bangkok – Chiang Mai ) . Proportionnellement se sont les transports individuels genre tuk-tuk qui paraissent chers finalement. Locations de vélos ( 1-3 € /j ) ou de scooters ( 6-10 €/j ) sont toujours possibles, ou de voiture pour les plus aguerris, mais attention à la conduite à gauche ! Et prévoyez de faire votre permis international, car si dans la plupart des endroits les autorités sont très laxistes ( port du casque, 4 personnes sur un scooter, et j’en passe ! ) , dans certaines villes ils font un véritable racket sur les étrangers sans permis. Ce dernier est gratuit alors autant le faire avant votre départ.

Un tuk-tuk à Bangkok

La nourriture n’est pas chère du moment que vous mangez local ( 1-2 € pour un plat simple ) , pour des plats plus élaborés ou des restaurants plus branchés vous serez plutôt sur la fourchette 5-8 € ce qui reste très raisonnable.

En général pour les dépenses quotidiennes j’arrive à un budget moyen de 30 € par jour et par personne. Sans compter les achats souvenirs ou les activités onéreuses ( plongée sous-marine par exemple ) .

POURQUOI CET ATTACHEMENT

Il y a parfois des endroits sur la planète où on se sent aligné, et comme chez-soi. J’ai ressenti ça dans différents endroits et à différents moments de ma vie. La Thaïlande fait partie de ces espaces où je me sens bien et libre d’être moi-même, en accord avec mes valeurs . C’est parfois étrange, et il est possible pour certains de ressentir une impression de retour « à la maison » , dès l’arrivée dans un endroit pourtant inconnu. C’est ce que j’ai vécu en Thaïlande il y a quelques années et qui reste présent à chacun de mes séjours.

Je sais, les voyages en avion ne sont pas écologiques, l’empreinte carbone d’un vol long courrier est impressionnant. Mais c’est une concession je ne parviens pas à faire, pour « rentrer chez moi » régulièrement. Ça fait partie de mon équilibre, aller voir le monde, apprendre d’autres cultures et d’autres modes de vie. C’est ce qui me construit, ce qui fait celle que je suis aujourd’hui, dans la tolérance et le partage. Dans l’attention que je porte aux autres ou à la planète. Et c’est cette ouverture d’esprit que j’ai transmis à mes enfants aussi au travers du voyage. La capacité d’adaptation et le minimalisme qu’apporte le voyage en se confrontant au « less is more » ont plus de valeur pour moi qu’un joli vase transparent, avec une belle fleur blanche, sur un commode blanche, sur un mur blanc, le tout baigné de pureté. Vous voyez cette image du minimalisme que transmettent les réseaux sociaux ? Moi c’est de partir avec un savon de Marseille et une gourde dans mon sac à dos, seule ou en famille, et de m’intéresser à comment les gens vivent ailleurs sans un quart de ce que nous possédons ici. Mais je m’égare !!!

J’aime cet endroit sur la planète parce que j’y ai appris beaucoup, au travers de diverses expériences. J’aime le climat et de pouvoir vivre en tongs en toutes saisons. Et la nature luxuriante d’un climat tropical. J’aime les gens qui sont accessibles et souriants. J’aime l’architecture et les vieilles pierres. L’alternance entre l’agitation et la frénésie des grandes villes très modernes, avec le calme , la zenitude et la simplicité des lieux plus reculés et modestes. J’aime aussi pouvoir y faire des retraites productives de yoga, d’écriture ou de photo. Parce que c’est un pays de tolérance et d’ouverture d’esprit où je ne sens pas le jugement qui pèse trop souvent sur nous en France. J’aime partager mes trucs d’écolo avec les thaïs que je rencontre : pas de paille en plastique, une gourde, des sacs à vrac au marché. Tout ça avec le sourire et sans se justifier comme ici, juste échanger, avec sourire et bienveillance.

Je vais ici conclure car je suis intarissable sur le sujet, cet article est d’ailleurs très ( trop ! ) long, mais si ça vous plait je serai ravie de vous partager d’autres informations sur ce thème, utiles et pratiques pour vos voyages en Thaïlande. Je vous prépare mon top dix des lieux que j’ai visités. La finalité de cet article était avant tout de vous présenter ce pays comme je le vois, avec tous ses avantages et facilités pour un séjour très dépaysant et enrichissant en toute simplicité.

Belle journée.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s