GREEN LIFE : BILAN ET PERSPECTIVES

Pour avancer, il est toujours bon de s’arrêter pour faire le point. Dans une démarche de simplicité et de réduction de notre impact au sens large, progresser régulièrement est le seul et unique moyen d’avoir un véritable pouvoir à limiter l’utilisation des ressources et de générer des pollutions. Ne pas s’endormir sur ses lauriers, chaque petite nouvelle habitude dans le sens d’une consommation responsable et raisonnée est un pas de plus pour la planète et notre santé.

Personne n’est parfait, moi la première! Promouvoir une vie plus écolo; GREEN LIFE, mais en étant aussi capable de se remettre en question. Ce début d’année est le bon moment de faire le bilan sur différents thèmes, et envisager les progrès à faire ou les choses à mettre en place pour l’avenir. Pour ne pas partir dans tous les sens j’ai choisi trois domaines ; LA CONSOMMATION, LES DÉCHETS et LES TRANSPORTS.

( Autres thèmes possibles DÉSENCOMBREMENT ET MINIMALISME , JARDIN/COMPOST/PERMACULTURE , ÉNERGIES , TECHNOLOGIES ).

Faire un bilan c’est savoir être honnête et objectif autant que possible. Je vais le faire ici avec vous. Je ne peux que vous inviter à le faire avec moi. Sur ces mêmes thèmes ou sur d’autres qui vous concerneraient plus . Ce bilan me concerne , et pas ma famille dans son ensemble, mes enfants sont de jeunes adultes à présent et je ne maitrise pas tout sur leur consommation personnelle, ils ont toutes les cartes en main ; ils sont informés et conscients de l’état environnemental, ils connaissent les alternatives,… et je montre l’exemple autant que je peux.

CONSOMMER MOINS ET CONSOMMER MIEUX

Qu’est ce que j’entends par là? C’est tout ce qui concerne l’acte d’achat. N’acheter que ce qui est nécessaire , ne remplacer que ce qui doit l’être, je vous renvoie d’ailleurs à ce propos sur LA MÉTHODE BISOU de Marie DUBOIN du blog « la salade à tout »… excellente pour se poser les bonnes questions au moment d’un achat.

Je m’étais lancée l’année passé, une fois de plus dans le défi RIEN DE NEUF, en me tournant autant que possible vers des achats d’occasion , qui pour moi sont les seuls véritables achats responsables, éthiques et durables , fabriquer ce dont j’ai besoin, me faire prêter des choses dont je n’aurai besoin que ponctuellement.

-> MES ACHATS ET NOUVELLES ACQUISITIONS

Au final cette année j’ai fait très peu d’achats pour moi personnellement ou la maison.

Livres ; quelques achats d’occasion de différentes provenances ( Emmaüs, brocantes, sites internet ou magasins spécialisés ). Les seuls livres neufs ont été des cadeaux, ainsi qu’un bon d’achat dans une librairie traditionnelle sans seconde main.

Vêtements ; très très peu l’année passée. 5 pièces tout au plus en provenance d’une ressourcerie, le seul achat neuf a été une robe lors de mon séjour en Thaïlande. Pas mal de customisation et de réparation de vêtements que je traine depuis longtemps, que j’aime et que fait durer au maximum.

Chaussures et maroquinerie ; aucun achat , les seules nouveautés ont été des sacs faits maison.

Equipements ou déco pour la maison ; une table d’occasion trouvée sur le bon coin et rénovée par nos soins. Un lit d’occasion également pour une de mes filles. Et quelques trouvailles sauvées des encombrants, dont un très beau fauteuil en osier ( je suis tellement contente !!! ). Seule achat neuf une nouvelle bouilloire qui m’a été offerte pour remplacer la mienne qui était défaillante.

Produits Hight tech ; rien du tout , même si mon ordinateur devient obsolète et capricieux, son sort n’est pas encore à l’ordre du jour, et tant que je peux faire ce qui m’est nécessaire sur le téléphone et la tablette je ne rachète rien.

Produits de beauté, hygiène et cosmétique ; je fais avec ce que j’ai déjà, et comme ma consommation dans ce domaine est assez limitée c’est amplement suffisant . Crayons Khôl, poudre, blush ou mascara me durent très longtemps. Je n’en ai pas acheté depuis longtemps, sauf peut être un mascara et un vernis ( bio et avec le moins de conditionnement plastique possible ) . En ce qui concerne les produits cosmétiques autre que le maquillage ( mes essais de maquillage maison ont été des ratages sans nom !!! ) ils ont été fait à la maison avec des ingrédients polyvalents venant en grande partie de la cuisine ( masque à l’huile d’olive, après shampoing au vinaigre de cidre, gommage au café et j’en passe. Je vous ferai un article sur le sujet ).

-> POUR CETTE ANNÉE

Toujours dans une optique de réduction de mes possessions, ainsi que d’une consommation minimale et responsable, je vais continuer sur le mouvement du « Défi rien de neuf ». Tant que je peux m’équiper ou remplacer ce dont j’ai ( vraiment ) besoin avec des produits d’occasion ou reconditionnés je le ferai.

Partant du principe que tout ce qui ne sert plus aux uns peut être utiles aux autres. Il y a de ce fait moins de culpabilité pour moi à se faire aussi plaisir bien entendu avec un bouquin ou un pull, et c’est très bien comme ça.

Cependant à la maison nous avons adopté l’adage du « un qui rentre, un qui sort » pour ne pas s’encombrer sans cesse. Alors pour chaque nouvel objet qui arrive chez moi, il y en a un qui est donné ( en général aux Emmaüs, ou à qui en aurait besoin autour de moi ).

Continuer sur le chemin du fait maison pour ce qu’il est possible de faire. Pour ça J’ai la chance d’être assez manuelle, et de me débrouiller en couture, en cuisine ou en bricolage. Un peu le « Mac Gyver » de la maison ( mais seuls les plus anciens connaissent ! ). Ce qui est bien utile de toujours se poser la question quand nous avons besoin, ou envie de quelque chose si ça n’est pas à notre portée de le faire nous mêmes, avec ce dont nous disposons déjà. Avec le temps et la pratique je me suis rendue compte que c’était très souvent le cas…

BILAN DÉCHETS

-> ON STAGNE NIVEAU POUBELLES

Depuis plusieurs années ( 4 ans déjà !) je progresse sur ce chemin. Mon réseau local est bien rodé à présent. Et tant que je reste dans ma petite routine pour les courses et les achats du quotidien ça va. La maisonnée génère peu de déchets, toujours un peu de recyclage (cartons, papier, conserves, verre… ) pour les produits dont je ne trouve pas d’alternatives sans emballages qui me conviennent à ce jour, et qui soient accessibles proche de chez moi ( soyons cohérents, je ne vais pas faire 40 Km en voiture pour acheter certains produits ! ) , et à des prix correctes pas comme du vinaigre blanc en vrac à 5€ le litre !!! Le lait par exemple, ou le pâté pour les chats également. Mais je suis toujours attentive, et quand je repère une solution nouvelle je la teste pour voir si elle peut me faire avancer encore dans cette réduction de mes déchets du quotidien. Il n’y a pas eu de grosse révolution en 2019 chez moi, et ma poubelle n’a pas réduit plus que les années précédente, peut-être que je suis à un palier, qui n’évoluera que si ma vie change globalement.

-> ATTENTION TRAVAUX

Un certains nombre de projets ont fait que cette partie de déchet à eu un bilan dramatique pour moi l’année passée, des rénovations à la maison ( la cuisine ) et la réhabilitation complète d’un autre logement. Très peu d’alternatives, à part conserver et rénover ce qui peut l’être. Pour le reste c’est forcément acheter du neuf et de l’emballé. Certains matériaux se trouvent en vrac ( visserie, quincaillerie, peinture, menuiserie ) , mais c’est assez rare autant le dire, et surtout assez polluant dans l’ensemble. Certes j’ai fais le tri de ces déchets, et je sais que les professionnels du bâtiment qui sont intervenus ont fait de leur mieux, mais ça reste quand même important en terme de volume de déchets et de toxicité ce ceux-ci. Quand il faut changer un compteur électrique pas de choix il n’y a que des nouveaux en plastique, et l’ancien part à la déchèterie! Il y a des produits écolo ou écoresponsable, on peut faire du recyclage ou du recyclable, des matériaux recyclés aussi, mais c’est assez difficile et encore très coûteux. Du coup ce bilan est assez négatif, mais permet d’ouvrir des réflexions sur les travaux à envisager dans l’avenir. Tant au niveau des entreprises que des matériaux.

-> LES CADEAUX ET L’ENTOURAGE

C’est ici l’autre point noir de mon bilan-poubelle de 2019. J’essaye autant que possible quand il me plait de faire des cadeaux à mes proches que ceux-ci soient sans plastique, sans emballages et le moins polluant possible. Des douceurs à manger, des bouquins ( même d’occasion ), des textiles cousus ou tricotés mains, des décorations bricolées, des sorties, des produits bio, bref ma créativité n’est jamais en panne et j’adore faire plaisir et partager. Le problème vient plutôt des cadeaux que je reçois. De plus en plus de mes proches jouent le jeu me connaissant bien; du fait maison, du sans plastique, sans emballage ou alors en tissus ou avec de la récup, des livres… mais d’autres continuent à faire à leur sauce. Bien que ces derniers trouvent ma démarche très louable.

BILAN TRANSPORTS

C’est ce qui génère le plus de pollution de gaz à effet de serre, on le sait. Tous nos efforts quotidien en matière d’écologie sont anéantis par nos habitudes de transports. L’avion et la voiture font exploser nos bilans carbone. Et je ne suis pas en reste. C’est un des domaines où les changements d’habitudes sont les plus difficiles chez moi.

-> déplacements quotidiens en VÉLO gros FAIL.

J’avais dans l’idée de me remettre au vélo pour mes petits déplacements autour de la maison. J’avais remis en état mon vieux vélo acheté d’occasion il y a 25 ans (oh my god ! ) dans cette perspective. Pourtant je me trouve toujours des excuses bidons il faut le dire… Il fait trop froid, il pleut, il fait trop chaud, pas pratique pour le stationner, je vais être trop chargée, … bref je ne manque pas d’imagination, mais ceci juste parce que j’ai peur de la circulation assez dense autour de chez moi.

Par contre j’ai beaucoup plus marché et pris les transports en commun, parce qu’en région parisienne la circulation devient vite un vrai casse-tête et finalement le réseau de transports est assez bien développé. Pas d’excuses…

-> VACANCES ET VOYAGES

Des progrès l’année passée dont je ne suis pas peu fière !!!

Quelques années en arrière c’était du grand n’importe quoi. Les transports aériens se sont tellement démocratisés depuis une quinzaine d’années qu’il est facile et peu coûteux ( par rapport au train notamment ) de sillonner l’Europe. Alors une semaine au Portugal par là, un week-end à Rome par içi, un séjour à Ibiza pourquoi pas ! Plus des vols long-courriers pour l’Asie. Bref sur l’année c’était fou! Ce qui rendait ridicules toutes les autres habitudes écolo que je pouvais mettre en place dans ma vie. La prise de conscience fait mal je l’avoue, mais je suis prête à faire des efforts dans ce sens. Mes derniers voyages ont été plus responsables. Train pour traverser la France jusque dans les Pyrénées cet été, covoiturage pour aller à Barcelone, un seul vol pour Bangkok, et que des bus pour mes transports locaux sur place, le train pour un Paris-Deauville. Bref c’est mieux. Je sais que je ne pourrai pas me passer de grands voyages lointains, mais j’ai conscience que c’est le seul moyen de limiter mon empreinte écologique.

PERSPECTIVES POUR 2020

Continuer sur la lancée des années passées c’est certain. Mon engagement est certain et sincère. La perfection n’existe pas j’en suis bien consciente et j’ai dépassé le stade de la culpabilité. Cependant je sais bien que ce que je dois améliorer en priorité concerne les transports. Les déchets et les achats, sont des domaines où mon impact est devenu très bas, qui peuvent toujours être améliorés,cependant pour les modes de déplacements, j’ai conscience que les efforts faits l’année passée ne sont rien au regard des changements que je suis capable de faire.

Alors c’est parti pour plus de vélo en ville, moins d’avion pour les vacances, un seul par an ça serait top, en espérant trouver d’autres solutions pour voyager en train sans que ça me coûte la « peau des fesses » !

Une réflexion sur “GREEN LIFE : BILAN ET PERSPECTIVES

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s