ZÉRO DÉCHET ; COUTURE ET TRICOT À FAIRE SOI-MÊME

On l’a bien compris, s’engager dans une démarche de réduction de ses déchets c’est aussi aller vers beaucoup de « fait soi-même » ou DIY. Dans différents domaines de la maison, cela demande de se former parfois, de faire des ateliers, ou de suivre des tutoriels et des recettes, ce qui ne manquent pas sur internet d’ailleurs.

Les travaux d’aiguilles en général sont d’une aide précieuse pour s’équiper. Et passer du jetable au durable en ce qui concerne les textiles à la maison. On peut bien sûr s’en procurer des tout-faits en boutiques, ou se tourner vers des petites créatrices aux doigts de fée. Sinon l’alternative qui à mon sens est la plus économique et écologique c’est de faire à la maison avec des « bouts de chiffons et des bouts de ficelles ».

Qu’on soit à l’aise avec des pratiques comme la couture, le tricot ou le crochet, ou pas, il y a toujours moyen. On a tous dans notre entourage quelqu’un qui s’y connaît ; une maman, une mamie, une tatie, une copine ou une voisine, qui sera ravie de vous donner un coup de main. Ou, le cas échéant de faire pour vous ce dont vous avez besoin.

Le choix le plus durable et le moins impactant pour la planète à mon avis c’est la récupération de matériaux et de les recycler en d’autres produits, plutôt que d’acheter toujours du neuf. Je n’ai pas l’intention dans cet article de tout vous détailler, ça serait indigeste, mais juste de vous partager quelques astuces et moyens de vous équiper, et si vraiment certains sont motivés, pourquoi pas des tutos précis, à vous de me le dire.

Alors déjà, quels sont les objets textiles qui peuvent être fabriqués assez facilement, pour des alternatives lavables au tout jetable ;

En cuisine ;

– lavettes

– tawashis et éponges

– torchons

– serviettes de table

– nappe

– sac à pain

– sac à tarte ( un peu plus technique selon les modèles )

– essuie-tout

Pour les courses ;

– cabas

– filet

– sacs à vrac et pochons

Hygiène et toilette ;

– lingettes bébé

– lingettes démaquillantes

– mouchoirs

– serviettes hygiéniques ( pour les plus motivées )

– couches bébé ( pourquoi pas, soyons un peu ambitieux )

– lingettes WC ( pour ceux qui veulent limiter l’usage de papier toilette, pas encore testé )

– pochettes à savon

– trousses de toilette ou de maquillage

Et pour éviter d’acheter du neuf en réutilisant des matériaux qu’on peut avoir sous la main, fabrication de tout ce qui peut être de la famille des sacs, pochettes, des Furoshikis ( tissus pour faire des emballages de cadeaux selon la tradition japonaise ) , trousses, housses et autres pochons. Pour ranger ou protéger les ordinateurs et tablettes, des trousses pour l’école, des sacs de piscine, bref tout est possible, il suffit juste d’être créatif, de se lancer, et de décliner à l’infini des modèles de base en fait. En variant les matières ou les dimensions.

Les matières intéressantes à récupérer sont, les vêtements en coton genre chemises, ou tee-shirts, les sweat-shirts, des draps, des serviettes éponge, du cuir pourquoi pas si un vieux blouson vous lache il peut encore servir transformé en trousse. De la laine ou du fil de coton, de la ficelle. Les accessoires sur de vieux vêtements comme les boutons ou fermetures éclair, de la toile cirée à transformer en trousse de toilette. Des voilages très utiles en sac à vrac pour les courses, des jeans … tout peut être utile et réutilisé. Je vais vous donner quelques exemples plus précis de recyclage possibles.

Il faut un peut de matériel de base tout de même. Une machine à coudre dans l’idéal, même s’il est possible de faire les coutures à la main c’est quand même plus facile et rapide à la machine. Fils, ciseaux, aiguilles et épingles. Des aiguilles à tricoter ou des crochets. Boutons, zip et pressions sont les bienvenus.

Quand on débute on a toujours la pression de gâcher du tissu en ratant les coupes et préparatifs, on est plus serein de ce point de vue quand on s’attaque à un vieux drap ou une serviette éponge un peu râpée vous verrez. Plutôt qu’un super joli tissu acheté au prix cher en boutique ( surtout si on va vers des tissus écologiques, biologiques… ) . Bref il vaut mieux se faire la main sur des bouts de chiffons !

MODÈLES SIMPLES ;

EN COUTURE ;

Mouchoirs, serviettes de tables, nappes, torchons, lavettes ou Furoshikis , sont tous faits sur le même modèle d’une forme carrée ou rectangulaire avec une simple épaisseur de tissus. Du tissus de coton assez fin ( genre draps ou chemises ) . Et surtout assez doux et souple si c’est pour faire des mouchoirs, vos petits nez vous diront merci !

Pour les dimensions prenez la mesure sur un modèle existant et les reporter sur un papier ( un journal par exemple ) qui vous servira de patron, et que vous pourrez réutiliser pour faire plusieurs pièces similaires. Il est judicieux d’ajouter 1 cm à ces mesures pour les ourlets.

Mettre votre tissus bien à plat ( repassé dans l’idéal ) sur une table ou le sol.

Épinglez votre patron sur le tissus et découpez votre pièce tout autour.

Pour une finition soignée et éviter que le tissu ne s’effiloche, faire un ourlet tout autour en repliant deux fois le tissu en vous aidant des épingles. ( voir même en passant un coup de fer à repasser qui va aider à fixer le pliage ) .

Coudre tout autour au point droit à la machine, en ôtant les épingles au fur et à mesure, en essayant de bien replier les ourlets dans les angles. Ou bien faire une couture à la main.

Et voilà !

AU TRICOT ;

Il est facile de réaliser des éponges ou des petites lavettes. De la laine de coton est très bien pour ça car assez absorbante, de la ficelle pour un effet grattant. Pour plus d’absorption un vieux tee-shirt est très utile.

Pour faire une pelote de tee-shirt ( du TRAPILHO ) il faut couper les manches et le col. Ensuite, en partant du bas du tee-shirt découper une bande d’ 1,5 cm environ en spirale jusqu’en haut sans s’arrêter. Rouler cette bande en pelote en tirant sur le tissus qui va se roulotter sur lui même. Il ne reste qu’ à tricoter avec ce fil.

Pour faire une petite éponge ( en fil, ficelle ou trapilho ) , monter une vingtaine de mailles sur des grosses aiguilles ( à partir de 4,5 / 5 pour plus de souplesse ) . Tricoter au point mousse , ou point endroit sur une quinzaine de cm. Rabattre les mailles, faire un noeud final en laissant un peu de fil si vous voulez faire une petite bride pour suspendre votre éponge . Rentrer les fils de début et de fin d’ouvrage . Pour les grandes débutantes des tutos vidéos seront plus parlants pour vous.

MODÈLES À DEUX ÉPAISSEURS ;

Pour réaliser des lingettes bébé, démaquillantes ou des essuie-tout le principe est le même. Il vous faut deux tissus, un coton fin et de l’éponge ( de coton, de bambou… ) personnellement je recycle ainsi de vieilles serviettes de toilette. Prenez de l’éponge assez douce, que se soit pour la petite peau fragile des bébés ou le démaquillage des yeux ( en général les serviettes de toilette usées le sont justement ! ) .

Procédez comme précédemment ( avec un patron en papier ) mais en coupant une pièce dans chacun des deux tissus choisis.

Épinglez les deux pièces l’une sur l’autre les faces endroits l’une contre l’autre.

Coudre au point droit tout autour, à 1 cm du bord en laissant un espace de 5 à 6 cm sans couture sur un des cotés.

Couper les 4 petits coins, mais pas trop proche des coutures.

Par l’espace sans couture retournez votre travail. Comme on remet une chaussette à l’endroit !

Pour fermer ce « trou » faire une petite couture à la main, ou à la machine pour les plus aguerris.

Vous voilà déjà avec pas mal de pain sur la planche, surtout si vous êtes débutant. J’espère que mes explications sont assez claires. N’hésitez pas à me faire un retour, me transmettre vos réalisations, et me dire s’il vous plairait d’attaquer des pièces plus complexes pour vous équiper en mode « zéro déchet ». Et si oui, lesquelles ? Mais peut-être alors avec des pas à pas en photo ? Merci pour vos suggestions en commentaire 💕….

A vos aiguilles !

2 réflexions sur “ZÉRO DÉCHET ; COUTURE ET TRICOT À FAIRE SOI-MÊME

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s