MÉNAGE ÉCOLOGIQUE ; Pourquoi s’y mettre, astuces et recettes

Je ne suis pas une fanatique du ménage, loin de là, je préfère faire autre chose de mon temps libre. Mais c’est une nécessité qui améliore notre cadre de vie. Vivant en famille dans une maison où tout le monde rentre et sort sans cesse. Avec des animaux de surcroît, pas facile que tout reste impeccable bien longtemps. Certains de mes enfants souffrant d’allergies, je me suis vite posé la question de ce qui pourrait être le mieux à faire, ou en tout cas de « moins pire » pour assainir au mieux notre lieu de vie, autant que de l’entretenir sans que ce soit trop une galère.

On sait à présent que notre air intérieur est d’autant plus pollué qu’on utilise des produits chimiques et volatiles pour le ménage, l’entretien et le bricolage. Des substances qui se dégagent et reste dans l’air que l’on respire au quotidien. L’aération et la ventilation de nos logements sont indispensables pour limiter l’accumulation de ces substances à l’intérieur. Mais le mieux n’est-il pas de s’en passer autant que possible. Car outre l’air intérieur , ces produits nocifs et toxiques se retrouvent inévitablement dans les eaux usées que nous renvoyons aux égouts (eau des WC, de la vaisselle, des machines à laver et des seaux de nettoyage entre autres). Ces eaux sont de plus en plus difficiles à traiter par les stations d’épuration, avec la présences de tous ces composants. D’autant plus qu’une partie de ces eaux une fois traitées retournent en partie dans le circuit des eaux de ville, qui sont sensées être potables dans la plupart des communes françaises. Alors si nous pouvons aussi limiter la pollution de ces eaux avec nos produits ménagers autant le faire.

La majorité des produits d’entretien sont conditionnés et emballés dans des contenants en tous genres qui génèrent beaucoup de déchets, plastiques notamment. Qui ne sont pas toujours recyclables. Sachant que les processus de recyclage de ces emballages multi-matières sont extrêmement coûteux , et que tous les centre de traitement des déchets ne sont pas équipés pour les traiter de façon optimale. Finalement beaucoup de ces objets finissent avec les déchets non valorisables (sprays, aérosols, bidons, lingettes, boites de pastilles…), en décharge ou à l’incinération.

Vivre dans un environnement propre, mais très pollué s’avère très nocif pour nous. Encore plus pour les plus fragiles et sensibles, comme les enfants, les personnes âgées ou malades. Ce qui peut provoquer ou aggraver des problèmes de santé multiples. Les allergies respiratoires et cutanées notamment (rhinite, asthme, bronchite, eczéma…). Il peut être interessant de faire l’essai chez vous , que vous ayez ou non vous même ou dans votre entourage ce genre de pathologies. Juste essayer de limiter ou supprimer ces produits Pour des alternatives moins toxiques. Et voir si l’état des personnes sensibles s’en trouve amélioré après un temps donné. Pas qu’une fois bien entendu, car on sait que certaines substances volatiles, ou certaines particules restent dans l’air, et qu’il faut un certain temps pour qu’elles s’éliminent . Ça ne disparaît pas du jour au lendemain. Surtout si vous utilisez des produits variés pour divers usages depuis une longue période. Comme des nettoyants à base d’eau de javel, des désodorisants d’ambiance, ou des sprays dépoussiérants. Bref je ne vais pas vous faire un catalogue, il suffit de voir la taille des rayons ménagers des hypermarchés pour réaliser de l’ampleur des apports possibles de substances toxiques dans nos habitations.

Passer au ménage écologique va avoir plusieurs avantages. Déjà, d’utiliser peu de produits mais peut être plus polyvalents, ce qui d’ailleurs libère beaucoup de place dans les placards! Il est tout à fait possible d’entretenir son intérieur correctement avec peu de choses. Car au final cette multiplicité de produits spécialisés sont aussi le fait des industriels, qui rappelons-le quand même, sont là pour vendre et donc vous faire acheter… Non pas un flacon d’un détergent quelconque pour tout faire, mais plutôt dix dont chacun a son usage bien spécifique. Un pour les parois de la douche, un pour les robinets, un autre pour la baignoire, plus celui pour les miroirs et les vitres, encore un pour laver le sol, un pour entretenir les canalisations, nettoyer, un de plus pour désinfecter , et un désodorisant parce que quand c’est propre ça doit sentir bon (et très fort!). Ça fait plus d’une demi-douzaine de produits pour une salle de bain de 5m carré, et j’exagère à peine. Elle est propre c’est certain. Mais pensez juste un seul instant aux poumons de la personne qui entre dans cette salle de bain nickel pour faire sa toilette, à fortiori si c’est un petit bout asthmatique… (je n’ai pas rajouté en plus les produits d’hygiène et cosmétiques utilisés dans cette petite pièce de la maison). Je pense que la sensibilité de ses bronches va être quelque peu irritée par certaines de ces substances (ou la combinaison de plusieurs!). Sans parler des produits dont on soupçonne qu’ils soient cancérogènes.

Bien sur que notre santé est plus qu’un avantage, une nécessité à mon sens de passer à un ménage plus écologique. C’est une prise de conscience parfois difficile à appréhender, tant le marketing est fort en la matière, à nous laisser penser que tous ces produits nous apportent du bien-être et assainissent nos lieux de vie . Pourtant il y a de drôles de logos et avertissements derrière les flacons, je vous laisse seuls juges.

La dimension économique est un des autres avantages du ménage écologique. Car cette multitude de produits coûte cher, et au final le budget annuel s’avère être conséquent. Des produits simples reviennent moins chers à long terme, pour une efficacité satisfaisante. Tous ces avantages cumulés font que c’est intéressant de s’y mettre, et ce n’est sûrement pas si anodin pour que les professionnels du secteur se penchent de plus en plus sur la question. Que ce soit des indépendants qui travaillent chez des particuliers, ou des entreprises de nettoyage qui gèrent l’entretien de grands sites.

Mais alors me direz-vous, concrètement comment on fait? Parce que les produits écologiques vendus en grandes surfaces ou en magasins spécialisés coûtent encore plus cher! Et c’est vrai, ces produits sont chers, avec des labels parfois pas très clairs et des compositions également douteuses. Personnellement je préfère à ceux-là la fabrication de produits maison. Avec des ingrédients simples, faciles à trouver, peu chers pour la plupart, et qui durent longtemps. Au bout de quelques années j’ai bien réduit leur nombre et j’ai beaucoup simplifié les choses. Au début je voulais faire du zèle, tout fabriquer, c’était assez ludique soyons honnêtes, mais c’est du temps et de l’énergie pour parfois des résultats peu satisfaisant, j’ai laissé tomber en voyant que certains produits tel quel sont efficaces. La majorité de ces composants peuvent se trouver en vrac et sans emballage (pour les adeptes du zéro déchet), ou bien dans des contenant recyclables voir même compostables . Ce qui a du coup réduit mes déchets .

Les produits de base que j’utilise;

  • Vinaigre blanc
  • Savon de Marseille et/ou savon noir
  • Bicarbonate de soude
  • Cristaux de soude
  • Percarbonate de soude
  • Acide citrique
  • Argile
  • Huiles essentielles (ne pas utiliser avec les enfants ou les femmes enceintes)
  • Avec ces quelques produits il y a ce qu’il faut pour tout nettoyer dans une maison je pense. Des sites internet et des ouvrages fourmillent de recettes. Quand j’ai besoin d’entretenir quelque chose de particulier je fais une recherche et je trouve toujours une astuces écolo pour venir à bout d’une saleté quelconque. Quelques exemples d’usages que j’ai adoptés pour mon ménage;
    Bloc de savon de Marseille pour la vaisselle (après de multiples recettes de liquide vaisselle jamais au top j’ai simplifié!), ça lave et ça dégraisse
    Savon noir pour laver les sols
    Mélange eau et vinaigre blanc +/- HE dans un spray de récupération pour nettoyer tous types de surfaces
    Bicarbonate et vinaigre blanc pour les canalisations (attention de ne pas respirer les vapeurs que produit la réaction entre ces deux produits)
    Vinaigre blanc pur comme anti calcaire (entretien des robinets par exemple, ou dans le bac d’assouplissant du lave-linge, comme dans le bac de liquide de rinçage du lave-vaisselle)
    Lessive
    Percarbonate de soude pour le linge blanc
    Acide citrique pour la cuvette des wc
    Bicarbonate de soude contre les mauvaises odeurs (chaussures)
    Huiles essentielles pour les bonnes odeurs (diffuseur à froid)

  • Je suis de nature à me simplifier la vie, et d’utiliser parfois que les produits bruts sans faire de tambouilles ca me va très bien. Pensez également à vos « outils » de ménage, qui eux aussi peuvent générer des déchets ou des pollutions (lingettes impreignées à usage unique par exemple). Du bon sens et de la simplicité là encore, chiffons, lavettes et serpillères, même en recyclant ainsi de vieux vêtements sont bien utiles. Balais, balayette, pelle et plumeau, en évitant le plastique quand vous devrez remplacer les votres usagés, des éponges tricotées, crochetées ou tissées du type tawashi, des brosses en bois, des gratounettes en métal, un aspirateur sans sac et un seau ou une bassine et c’est bon. Pas besoin de gadgets. Depuis quelques années les micofibres se sont révélées très pratique et efficace pour tout nettoyer , et c’est vrai, mais certaines sont faites de matières issues de la pétrochimie et libèrent dans les eaux et l’environnement des particules, mais là c’est du détails, n’allez pas les jeter, mais faites comme moi au fur et à mesure de leur usure je les remplace par des chiffons de coton ou de lin.
  • Passer au ménage écologique c’est juste une histoire d’habitude. Changer ses habitudes. Une fois que c’est fait, après un temps d’adaptation, on se retrouve libéré de beaucoup de nocivité dans nos intérieurs. Il faut se dire que c’est différent, le linge ne sent plus les parfums de synthèse très fort des lessives, la vaisselle ne sent rien, c’est essentiellement au niveau des odeurs que le cerveau doit se reconditionner, La maison peut être très propre, sans poussière et ne rien sentir de spécial, juste le frais et un peu de lavande ou de citron. Essayez, testez des recettes, faites vous votre routine avec ce qui vous convient et ce qui est le mieux pour votre environnement déjà, ca sera très bien pour la planète. Personnellement, mes prochaines expériences iront vers les lessives naturelles, au lierre ou à la cendre, je vous tiendrai au courant…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s