Faire son sac à dos

Faire ses bagages c’est déjà se mettre en mode vacances ou voyage. Ça peut aussi être une source de stress ou d’angoisses; peur d’oublier quelque chose, peur de manquer. Cet article a juste pour but de rassurer les anxieux, ou vous faciliter les choses en vous partageant mes essentiels lorsque je pars en voyage. Le style du séjour et la destination vont conditionner cette préparation. Je laisserai de coté les vacances en mode bagages, valises, locations, club de vacances, vacances en famille (même si je voyage souvent avec mes trois enfants, et le contenu de leur sac est sensiblement le même que le mien). Je laisse également de coté les treks, randonnées, et autres expéditions en autonomie que des spécialistes vous présenteront beaucoup mieux que moi (il y a de très bons blogs sur ce types de voyages). Ici je vous parle du sac à dos de base pour un voyage avec des hébergements dans des lieux où la civilisation est présente (même locale).

Avec les années et les voyages, je me suis rendue compte que je faisais toujours mon sac de la même manière. Que je parte une semaine à la découverte de Rome, dix jours en famille dans le Béarn, ou deux mois en Asie du Sud-Est! Bien entendu, avec quelques nuances en fonction de la météo locale et des hébergements et activités envisagées. Mais globalement le contenu est assez similaire, et je me dis que c’est peut-être qu’avec le temps je suis arrivée à ce qui m’était essentiel. Mon minimum vital en quelques sortes.

Depuis longtemps (toujours je crois!) je préfère le sac à dos à toute autre forme de bagage. Pour des questions pratiques déjà parce que ça laisse les bras libres, et qu’il est plus facile de porter du poids sur son dos qu’à bout de bras ou aux épaules. Et tu peux l’avoir toujours sur toi si c’est nécessaire. Le sac de voyage est difficile à porter à la longue, il est parfois encombrant (sauf s’il s’agit d’un petit sac week-end) comme la valise, qui même si elle peut avoir des roulettes va devenir un vrai boulet dès qu’il y a beaucoup d’escaliers ou des chemins caillouteux. Et d’autre part, parce que pour moi le sac à dos c’est un symbole. Le backpack, ou le « routard » à la française. C’est le voyage, la liberté en quelque sorte, même si je vais juste chez ma tante en Charente! Sur les voyages au long court il est très important de bien le choisir, en fonction de notre morphologie (homme ou femme, grand ou petit, cambré ou vouté) , et du type de voyage que vous faites . Il va nous accompagner parfois plusieurs semaines, voir plusieurs mois, il devient comme ta maison sur le dos , ca a donc son importance. Il ne faut pas qu’il soit trop juste en taille, car on le rempli aussi en court de route, même en laissant (donnant) des affaires sur le chemin, mais pas trop gros ni trop lourd non plus. J’en ai fait les frais pendant longtemps à me traîner un 60 litres de randonnée (je précise que je fais moins d’un mètre soixante pour 45kg) mais j’étais jeune! Maintenant je sais que 40 à 50 litres suffisent amplement si on sait précisément quoi prendre. Certains voyageurs utilisent un sac à dos de 25-30 litres type Eastpack, mais là je pense que c’est quand même trop juste.

Ce sac à dos c’est comme ta maison. Quand on est loin de chez soi ca à toute son importance. Il faut se sentir confortable avec, et y avoir tous nos indispensables pour être bien. Que les choses y soient organisées et rangées. D’autant plus si votre séjour est itinérant et comporte des déplacements. Que faire, défaire et refaire son sac ne soit pas une corvée récurrente et qui prenne du temps. Chaque chose à sa place? Pour cela je sais que de nombreux voyageurs utilisent des pochettes adaptées pour chaque catégories d’affaires (vêtements, chaussures, matériel…) , je n’en ai pas acheté, les industriels trouvent toujours des choses en plus, pratiques certes, mais pour nous faire consommer sans cesse et ça n’est pas dans ma philosophie, ceux qui me connaissent le savent bien. Au final, petits sacs, trousses, tote bag ou même juste sac en plastique peuvent suffirent à répartir vos effets, et ca fait aussi bien l’affaire. Il vaut mieux déjà bien investir dans un bon sac à dos . J’avais un 60 l de chez Décathlon qui a duré, duré, duré et qui dure encore d’ailleurs (en attente d’être revendu en vide grenier), mais après 20 ans de bons voyages je l’ai remplacé par un modèle plus récent et plus léger, les matières techniques ont beaucoup évoluées. Un modèle de Osprey , le Farpoint 40 l, qui a le gros avantage d’avoir un format cabine bien appréciable sur les vols low-cost, il est transformable en valisette, avec une housse intégrée à zipper pour ranger les bretelles et la ceinture), il a également une ouverture valise, des sangles de compression et un compartiment pour un ordinateur portable, toutes les ouvertures peuvent être sécurisées d’un cadenas. Il m’a déjà accompagnée en Thaïlande et en Malaisie, à Bali et au Portugal, et dans certains séjours en France. Je l’ai adopté c’est ma nouvelle résidence secondaire! Juste deux petits bémols; il lui manque une housse anti-pluie (appréciable dans les pays de mousson) mais j’en avais une amovible qui va dessus et c’est un article facile à trouver , et le compartiment « ordinateur »n’est peut être pas au meilleur endroit pour répartir les charges. Voilà pour ce qui est du sac, maintenant reste à y mettre les affaires.

Je vous liste içi ce qui pour moi est nécessaire, cette liste n’est pas exhaustive bien entendu , libre à chacun de la personnaliser, selon vos habitudes, vos destinations, la météo locales et les activités prévues.

LES INDISPENSABLES DE BASE

  • Sac à dos (40-50l)
  • Housse de protection anti-pluie
  • Pochette ventrale ou de sécurité (passeport, cartes bancaires, clés, documents de voyage, visas, argent, contacts et assurances)
  • Sac fourre-tout, petit sac à dos, besace, tote bag ou sac à main, pour tous les jours. Et pour garder avec vous les affaires importantes lors des déplacements lorsque votre gros sac va dans des soutes (bus, bateaux…)
  • Cadenas à code (pas de clé ca se perd!) pour sécuriser votre sac, certains casiers, placards ou autres portes dans des hébergements, voir même attacher votre sac dans des transports publics (trains de nuit en Inde par exemple) sans être parano, ça rend service.

LE MATÉRIEL

  • Appareil photo (chargeur, batteries, cartes mémoire, voir un trépied pour les adeptes). J’utilise un CANON G7x très compact et performant, en vidéo notamment
  • Smartphone (pendant longtemps j’ai voyagé sans, mais aujourd’hui ça parait difficile! ) avec plus ou moins une batterie auxiliaire
  • Des écouteurs (pour le smartphone, ou un baladeur et éviter les écouteurs dans les avions) bien agréables pour écouter de la musique ou des podcasts lors de longs (très longs) trajets en bus ou train
  • Tablette ou ordinateur portable (pour ceux à qui c’est nécessaire pour le travail et/ou les distractions), le wifi est de plus en plus accessible partout. Utile pour stocker ou traiter vos photos, avec plus ou moins un disque dur externe, mais là je m’adresse plus à ceux qui comme moi continuent leurs activités en ligne même en voyage, ou ceux qui travaillent beaucoup photo et vidéo. Pas pour s’occuper des affaires du bureau jusque sur les plages!!! Personnellement j’ai fait le compromis de prendre un IPAD pro , avec un petit clavier Bluetooth pour des questions de poids et de taille
  • Adaptateur électrique universel, si la destination le nécessite
  • Une multiprise, bien utile quand dans la chambre il n’y a qu’une seule prise (et c’est souvent le cas en guest house!)
  • Lampe frontale ou lampe torche, nécéssaire. quand il n’y a pas d’éclairage public, pour lire sans déranger, dans les transports de nuit, ou pour explorer des grottes
  • Une Liseuse numérique , après avoir porté des kilos de livres et guides j’ai craqué il y a deux ans et je ne regrette pas
  • Cahier / carnet et stylos

CONFORT ET UTILITAIRES

  • Coussin gonflable
  • Cache yeux et bouchons d’oreilles (personnellement je n’utilise pas, mais certains de mes enfants s’en servent)
  • Paréo, sert de serviette de plage, de rideau, de couvre lit, de nappe, de foulard, pour être couvertes dans certains lieux de culte… bref un must-have
  • Drap du type « sac à viande », ou drap plat, pour les couchages aux literies douteuses, ou ceux qui n’ont pas de drap du dessus (c’est souvent en Asie )
  • Lunettes de soleil
  • Chapeau / casquette / ou autre couvre-chef
  • Gourde (essayons de limiter les bouteilles plastiques!) la mienne est une Qwetch 500ml , isotherme et pas trop encombrante
  • Petit Kit zéro déchet; couteau, couverts, paille inox (refusons les pailles en plastiques!) serviette de table, quelques sacs à vrac pour les achats sur les marchés, un tote bag
  • Couture; fil et aiguille (bon ça c’est du détail j’avoue! Mais ça peut te sauver dans certaines situations)
  • Pochette ou sac étanche (si la saison des pluies est importante dans votre destination)
  • Lunettes de piscine ou masque et tuba, chaussures d’eau. Personnellement j’ai arrêté de les emmener, mais mes enfants qui les utilisent beaucoup plus que moi les prennent dans leurs sacs, avec quelques jeux de société (cartes, Uno, dominos)

HYGIÈNE ET SANTÉ

  • Pharmacie, je ne peux que vous encourager à consulter un médecin avant votre départ et voir avec lui les vaccins et traitements nécessaires adaptés à votre voyage et à votre état de santé de base, ainsi que de quoi pallier aux problèmes courants. Avoir avec soit des médicaments de base contre fièvre et douleurs, et de quoi traiter des petites plaies; antiseptiques et pansements (sachant qu’il est important d’être rigoureux avec ce genre de chose sous les tropiques et en zone humide car les plaies se surrinfectent très facilement et rapidement avec la chaleur). Pensez que les pharmaciens, même à l’étranger sont de bons conseils en première intention, alors n’hésitez jamais à aller les voir si vous avez un soucis de santé en voyage.
  • Anti-moustiques adaptés à la destination. Que l’on peut aussi trouver sur-place
  • Protection solaire
  • Trousse de toilette, selon vos habitudes, mais pensez à privilégier les produits en version solide, plus pratique et moins encombrante. Avec un savon polyvalent du type savon de Marseille qui servira d’autant pour les lessives que la toilette. Et s’il vous plait amis voyageurs, ayez conscience que les stations de traitement des eaux usées sont rares et n’ont pas non plus les mêmes performances que chez nous, alors limitez les produits très toxiques et polluants qui se retrouvent directement dans la nature le plus souvent. Personnellement je prends également un petit flacon de vinaigre qui me sert de nettoyant si besoin et de rinçage pour mes cheveux (hé oui on est une fille ou pas!). Voir l’article dédié sur les cosmétiques solides
  • Maquillage et accessoires de coiffure (minimum de base quand même)
  • Serviette de toilette, gant, lingette ou débarbouillettes, selon vos habitudes
  • Protections hygiéniques en fonction de vos pratiques (serviettes, lavables ou jetables, cup ou tampons) tout n’est pas disponible partout
  • Papier toilette (ça peut aussi sauver dans certaines circonstances) mais on en trouve de plus en plus facilement sur place
  • Mouchoirs tissus

VÊTEMENTS

  • Un vêtement de pluie, veste ou poncho et/ou un parapluie selon la météo à destination. Personnellement poncho et parapluie quand je vais en Asie
  • Un sweat à capuche, ou pull ou gilet. Sous les tropiques les climatisations sont terribles surtout dans les transports
  • Deux hauts légers à manches longues (chemise, tunique, teeshirt) utiles contre les moustiques en soirée
  • Deux pantalons légers
  • Deux shorts (un en jean et un short de bain qui sèche très vite pour des sorties genre cascades, bateau…)
  • Jupe ou robe
  • Quelques tops, tee-shirts et hauts
  • Maillot de bain
  • Une tenue de sport, yoga pour ma part, mais si vous faites du footing, ou si vous voulez tester la boxe thaï ou l’escalade par exemple
  • Quelques sous-vêtements
  • Tenue de nuit selon vos habitudes
  • Chaussures fermées (basket, chaussure de marche) en fonction de ce que vous prévoyez
  • Sandales / Tongs

Cette liste parait bien longue, mais finalement le tout fait entre 8 et 10 kilos. Certains de ces objets peuvent vous paraître personnellement inutiles, voir même farfelus, mais je vous donne ici à titre purement indicatif ce qui moi m’accompagne dans mes vadrouilles notamment en Asie du Sud-Est . Avec tout ça, qui n’est pas tant finalement, je me sens en sécurité et je peux pallier à tous mes besoins ou nécessités au quotidien. Certains seront plus minimaliste que moi, préférant trouver sur place au fur et à mesure des leurs besoins, c’est une bonne façon de s’alléger et c’est un choix. Par contre je prends peu de vêtements, les lessives sèchent très vite et les lingeries sont bon marché si besoin. On peut facilement tourner avec peu de choses. On est bien souvent tenté dans pas mal de destinations pour faire du shopping aussi tant les prix sont abordables et les vêtements sympas, alors il serait dommage d’avoir déjà 4 robes! Les voyages servent aussi à se faire plaisir. Les vêtements que je choisi d’emmener ne craignent rien, ne sont pas trop salissants et sont légers et fins. Ce qui les rend le plus pratique possible et les moins encombrants.

Quand je me déplace, je porte en général sur moi ceux qui sont les plus encombrants (sweat, pantalon, chaussures) pour alléger mon sac, être confortable dans les transports, pour les longs trajets, et je mets toujours le matériel important dans mon petit sac qui ne me quitte pas. J’ai déjà vu des vols dans des sac à dos en soute de bus thaïlandais privés sur des trajets de nuit. C’est avec les expériences et les galères, ou petits tracas que j’ai appris avec le temps à gérer mes effets personnels en voyage, et à élaborer cette liste virtuelle jusqu’alors pour moi, mais qui maintenant se matérialise dans cet article. J’espère qu’elle sera utile à certains pour préparer un voyage en sac à dos, sans avoir peur de manquer de quelque chose, ou juste pour faciliter les préparatifs des plus désorganisés d’entre vous, ainsi que pour tout ceux qui se lance pour la première fois.

Bon voyage.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s