VOYAGES / VACANCES

img_4668

« Je pars en voyage » ou « Je pars en vacances »? Beaucoup mettent tout dans le même sac, mais pour ma part je préfère faire la distinction.

VOYAGE: Action de voyager, de se rendre ou d’être transporté dans un autre lieu. Action de se rendre dans un lieu relativement lointain ou étranger.

VACANCES: Période légale d’arrêt de travail des salariés et des étudiants.

Petit aperçu des définitions du Larousse. Le voyage inclu un déplacement, et les vacances le fait de cesser sont activité.

ÊTRE en vacances, ne pas travailler, ni étudier. On peut les passer chez soi ou ailleurs. Des vacances à la campagne ou à la mer, chez la famille ou chez des amis. Seul ou accompagné. Certains diraient que partir en voyage c’est la même chose! Pourtant étymologiquement être en vacances est un état, alors que partir en voyage sous-entend une action. En vacances on modifie nos habitudes pour la plupart d’entre nous, mais d’autres vont les conserver tout de même , et transporter leur quotidien en partant en vacances. En transposant par exemple leur mode de vie habituel au camping par exemple. Se (re)poser, et laisser filer le temps. Faire quelques balades et sorties aux alentours , en poursuivant son rythme de vie et ses habitudes comme le reste de l’année. Travail ou études mis à part. Il arrive aussi de passer des vacances chez soi. A faire ce qui est souvent mis de coté le reste de l’année, par manque de temps. Quand le tourbillon du rythme « métro-boulot-dodo » ne le permet pas, ou ne nous laisse pas suffisamment d’énergie. Des vacances sont parfois l’occasion de se lancer dans ces activités là, souvent mises en attente et délaissées. Je suis la première à me lancer dans ce genres de tâches parfois pénibles ou ingrates pendant des périodes de vacances à la maison, du genre repeindre une pièce de la maison, faire un grand désencombrement, de la couture en attente, des gros travaux de jardinage ou que sais-je, il y a toujours des choses à faire!!!

img_4641

Les habitudes sont quand même modifiées dans ces périodes là c’est certain, déjà concernant le rythme de vie qui s’en trouve changé déjà du fait de ne plus avoir des horaires réglés sur son activité professionnelle ou étudiante. On se lève ou se couche plus tôt ou plus tard qu’à l’habituel, nous n’avons pas le même rythme alimentaire non plus. Mais, même en partant en vacances, il n’y a pas de modifications profondes du mode de vie et de l’environnement.

En voyage c’est différent, le voyage bouleverse tout. C’est comme de battre un jeu de cartes et de les redistribuer pour une nouvelle partie. C’est s’éloigner de sa vie habituelle, au propre comme au figuré. C’est couper les ponts. Partir en voyage c’est déjà faire le trajet jusqu’à une destination plus ou moins lointaine. Même si aujourd’hui avec la démocratisation des transports aériens (cf article AVION: CONSEILS AUX VOYAGEURS) Il est facile d’aller plus loin, plus vite et moins cher. Arriver quelque part c’est déjà tout un périple pour certaines destinations. Dès lors qu’on se rend dans des régions très différentes de « chez soi » (climat, paysages, culture,…)le dépaysement peut être total, voir même « violent ». Certains diront que voyager c’est sortir de sa zone de confort (un concept aujourd’hui très à la mode), c’est vrai, et pourtant avec internet ça tend à changer. Avec l’uniformisation des hébergements et des transports, les grandes chaînes de restauration mondiales, et du coup dans les grandes et moyennes agglomérations on reprend vite ses marques. Tu réserves un logement sur AirB&B, tu te commandes un UBER (ou GRAB) pour te déplacer, et tu manges dans un fast-food et tu sors boire un café chez StarB!!! Ça devient quand même dingue. Comment se sentir vraiment dépaysé dans un tel contexte? Et est-ce vraiment sortir de sa zone de confort si c’est pour reproduire ce que l’on fait chez soi de l’autre coté de la planète? Lâcher ses habitudes, et s’éloigner des grandes cités, et là enfin le voyage prend tout son sens…

Paysages époustouflants, rencontres insolites, cuisines parfois déroutantes et coutumes curieuses. On se bouscule et notre quotidien s’éloigne. C’est dans cette dimension là que j’aime le voyage. Pour la découverte et l’expérimentation. Pour apprendre et partager. Partager avec les personnes rencontrées en chemin (locaux et voyageurs), pas uniquement le partage sur les réseaux sociaux. Justement en se déconnectant le plus possible pour être dans l’instant présent, dans les sensations que procure le voyage. Le voyage te bouscule et te fatigue. Il n’est pas de tout repos. On s’enrichit de nouveautés en s’éloignant de notre mode de vie. C’est aussi comme ça qu’il est possible de relativiser sa propre existence. On revient différent et changé de chaque voyage. Ils peuvent être faits d’apprentissages, de travail ou de business (ne dit-on pas voyage d’affaire d’ailleurs!), d’où l’on revient parfois très fatigué. Mais heureux et satisfait.

C’est peut-être pour cette raison que je me dis souvent en rentrant de voyage qu’il me faudrait des vacances pour me remettre et me reposer!

img_4788

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s